La plupart d'entre nous ont recherché le "régime" qui nous aidera à vieillir avec grâce, à prévenir les maladies, à perdre du poids et à optimiser notre santé et notre bien-être en général. Mais il pourrait y avoir un problème caché que nous ne traitons pas. Un problème qui pourrait causer tout ce que nous essayons de résoudre. Nous parlons de quelque chose qui se produit naturellement dans notre corps - une partie de la réponse immunitaire de notre corps. Une fois gérées, nous vivons dans un confort qui bouge facilement, sans douleur, raideur, rougeur et gonflement. Parfois cela va et vient, et pour les autres c'est une maladie chronique.

L’inflammation fait maintenant partie des discussions courantes concernant certains états pathologiques. Si vous effectuez une recherche sur Amazon à l'aide des mots clés "anti-inflammatoire" dans les livres, vous trouverez plus de 1 400 titres. Le remède le plus naturel, bien sûr, vient de notre alimentation. Comme le dit Hippocrate: "Que la nourriture soit ton médicament et que le médicament soit ton nourriture". Avec un régime alimentaire sain et un mode de vie sain, vous pouvez commencer à atténuer ou réduire le fardeau imposé à votre corps et lui permettre de commencer à guérir plus efficacement, en renforçant son immunité et en prévenant des maladies telles que l'obésité, les problèmes cardiaques, le cancer et d'autres problèmes dégénératifs.

Voici 12 aliments faciles à intégrer à vos repas de tous les jours. Ce sera vraiment un plaisir de bien manger pour votre corps!

CONNEXES: VOUS VOULEZ VOUS DÉGAGER DU BLOAT, DE LA DOULEUR ET DE LA FATIGUE? ESSAYEZ CES 9 ALIMENTS ANTI-INFLAMMATOIRES

Safran des Indes

Le curcuma contient de la curcumine, un puissant composé anti-inflammatoire qui a démontré son efficacité pour inhiber un certain nombre de composés pro-inflammatoires au cours d'études cliniques. Des études récentes ont montré qu'il avait des effets similaires à ceux des anti-inflammatoires en vente libre. Son utilisation dans le traitement de maladies telles que la maladie de l'intestin irritable et la polyarthrite rhumatoïde, ainsi que son rôle dans la réduction du risque de maladies comme le cancer et la maladie d'Alzheimer, sont en cours d'étude.

Saumon

Le saumon est riche en acides gras oméga-3, qui inhibent une enzyme pro-inflammatoire appelée COX. Les acides gras oméga-3 combattent également les effets pro-inflammatoires des acides gras oméga-6, qui sont souvent surconsommés dans les régimes américains. Voulez-vous cuisiner plus de saumon à la maison? Nous avons un certain nombre de recettes de saumon saines et délicieuses.

Noix

Les noix sont également une bonne source d’acides gras oméga-3 (spécialement pour les végétariens). En outre, ils contiennent de nombreux polyphénols qui agissent comme des antioxydants pour lutter contre les dommages oxydatifs. En fait, l’utilisation de noix dans votre cuisine présente de nombreux avantages pour la santé.

Gingembre

Le gingérol, un composé clé du gingembre, supprime les composés pro-inflammatoires, notamment les cytokines et les chimiokines, ainsi que les agents pro-oxydants qui entraînent un stress systémique. Et le gingembre frais peut être utilisé dans de nombreuses recettes différentes.

Thé vert

Le thé vert est riche en un polyphénol appelé EGCG; la recherche suggère que ce composé inhibe les voies pro-inflammatoires. Le thé vert a été étudié pour son utilisation thérapeutique dans les cancers, les maladies de l'intestin irritable et le diabète. Vous pouvez profiter de tous les avantages du thé vert directement de la feuille de thé ou du sachet, ou vous pouvez l’intégrer à votre cuisine et faire tremper votre riz brun dans du thé vert. Non seulement il absorbe tous les nutriments, mais le thé donne au plat un goût délicat et terreux.

Verts feuillus sombres

Les légumes à feuilles sombres comme le chou frisé, le chou vert et les épinards contiennent une foule de composés anti-inflammatoires, notamment les vitamines C et E et des antioxydants, qui freinent les processus inflammatoires.

LIÉS: DES ALIMENTS SAINS QUI GUÉRISSENT LES DOULEURS, L’INFLAMMATION ET D’AUTRES MALADIES COMMUNES

Oignons

Les oignons contiennent plusieurs composés anti-inflammatoires, dont la quercétine, qui inhibent l'activité pro-inflammatoire et exercent des effets antioxydants. Que vous garnissiez vos hamburgers avec des oignons grillés, fassiez un sauté ou les fassiez en une salade, vous apprécierez le goût ainsi que les bienfaits pour la santé.

Ail

L'ail provient de la même famille d'allium que les oignons. Il contient un certain nombre de composés anti-inflammatoires, dont l'allicine, qui inhibent les messagers pro-inflammatoires. En plus des antioxydants, il a été démontré qu’il limitait la progression de l’athérosclérose et favorisait la santé cardiaque.

Baies

Les anthocyanes confèrent aux baies des couleurs vibrantes de rouge, de bleu et de violet, mais elles sont également utiles pour leurs propriétés anti-inflammatoires puissantes. Il a été démontré que les anthocyanes réduisent l’activité d’un composé responsable de l’initiation d’un large éventail de processus pro-inflammatoires. De plus, en tant qu'antioxydants, ils limitent le stress oxydatif.

Légumes crucifères (comme le brocoli)

Les légumes crucifères contiennent des glucosinolates, qui sont étudiés pour leur capacité à bloquer un facteur de transcription pro-inflammatoire. Ils contiennent également de la vitamine K, qui régule la réponse immunitaire et inflammatoire, ainsi que des acides gras oméga-3. Avez-vous essayé des salades de brocoli?

Graines de lin moulues

Les graines de lin contiennent de l'ALA, un type d'acide gras oméga-3 qui aide à protéger contre l'inflammation cardiovasculaire. Ils sont également riches en lignanes, un polyphénol qui inhibe la formation du facteur d'activation des plaquettes (FAP), facteur de risque d'inflammation.

Huile d'olive extra vierge

La consommation d'huile d'olive est corrélée à une quantité réduite de marqueurs inflammatoires dans le sang. Au moins neuf polyphénols différents agissent pour limiter l'inflammation dans l'organisme par divers mécanismes, notamment la diminution de la production de molécules messagères pro-inflammatoires. L'huile d'olive est un aliment de base dans la plupart des ménages, car elle constitue une base idéale pour une vinaigrette et peut être utilisée pour la cuisson ou la cuisson.